Transformer.lecko.fr
L'atelier Picknstart avec choix des expériences de collaboration par les participants

ANIMER UN ATELIER PICK’N’ START

Après le déploiement d’Office 365 il n’est pas toujours aisé pour les collaborateurs de faire un choix parmi les nombreux outils proposés et d’en comprendre leur utilité. Si les outils ont pour but d’améliorer la collaboration, les équipes doivent s’accorder sur la manière dont elles veulent désormais travailler ensemble. 

Destiné aux équipes souhaitant progresser dans leur pratiques de collaboration en utilisant mieux Office 365 au quotidien, l’atelier Pick’n’Start permettra aux participants :

  • d’exprimer les limites de leurs pratiques actuelles
  • d’identifier ensemble des nouvelles pratiques
  • de s’accorder sur des situations précises de mises en pratiques

… en passant un bon moment en équipe !

 

 

Matériel et logistique

  • Compter 45 minutes de jeu effectif
  • Une équipe de 3 à 10 personnes travaillant ensemble
  • 1 animateur qui : 
    • peut appartenir ou non à l’équipe
    • doit connaître l’offre de services collaboratifs (Office 365)
    • a déjà participé à une session Pick’n’Start
  • 1 table, les participants peuvent être debouts ou assis
  • 1 set de cartes Pick’n’Start

 

Comment proposer un atelier Pick’n’Start

L’atelier Pick’n’Start trouve tout son sens auprès d’équipes curieuses de “travailler autrement” et qui souhaitent découvrir en peu de temps comment elles pourraient démarrer dans Office 365 avec un usage qui leur apportera rapidement un bénéfice.

L’expérience nous a montré qu’il fallait réussir à créer un “temps de respiration” au sein de l’équipe, une sorte de pause dans le tumulte des activités pour relever la tête et prendre du recul sur sa manière de travailler.

Cela peut provenir :

  • d’un collaborateur plus éclairé (How to Highlight – Tips) sur le potentiel de travailler différemment
  • d’un ambassadeur de la transformation interne ou de l’équipe Digitale

Pour réussir à capter l’attention de ses collègues et les convaincre de la nécessité de progresser, appuyez-vous sur les messages portés dans le cadre de l’acculturation impulsée par l’équipe Digitale. Par exemple, les multiples témoignages de porteurs d’initiatives contents d’avoir fait progresser leurs collègues.

 

 

Déroulement de la session 


Etape 1 : Plongés dans une situation fictive, les participants doivent, en piochant des cartes situation, faire des choix individuels pour répondre aux problèmes posés. Ils doivent ensuite défendre leur choix et en discuter avec les autres participants pour finalement se mettre d’accord. Le but de cette première étape est d’ouvrir le débat et pour les participants de tomber d’accord sur un scénario.

Etape 2: Les participants choisissent ensemble un sujet de collaboration délimité dans le temps et qui n’exerce pas trop de pression quant à sa réalisation et où tous les participants sont impliqués.

Etape 3 : Pour chaque carte situation piochée lors de l’étape 1, les problèmes posés doivent être transposés par les joueurs pour correspondre au sujet de collaboration choisi lors de l’étape 2 et réévaluer leur choix. A la fin de cette étape les collaborateurs découvrent l’outil adapté à leur sujet de collaboration.

Etape 4 : Les participants découvrent les actions concrètes à mettre en place grâce aux clefs de réussite, afin de démarrer leur expérience de collaboration avec l’outil suggéré à la fin de l’étape 3. C’est l’occasion de se mettre d’accord sur les actions à réaliser après la sortie de l’atelier.

Dans le jeu, chaque étape est associée une carte étape qui explicite les actions à effectuer pour avancer dans l’atelier.

 

Compléter les ateliers Pick’n’Start

Pick’n’Start est une méthodologie créée par l’équipe Lecko pour mieux s’initier aux usages collaboratifs avec les outils mis à disposition de tous. Elle repose sur deux convictions fondamentales :

  1. Les collaborateurs adhèrent à une “expérience”, pas à un outil. L’usage cible est une expérience associant une réponse fonctionnelle objective et une manière de faire plus subjective, à rendre explicite.
  2. Collaborer impose aux équipes de savoir s’accorder sur un usage cible faisant consensus. 

Pour aider les équipes à progresser dans ce sens, Lecko a décliné la méthodologie sur d’autres formats :

  • l’application en ligne (comprenant une version freemium)
  • les sessions dédiées aux journées digitales pour former les ambassadeurs


Après le déploiement d’Office 365 il n’est pas toujours aisé pour les collaborateurs de faire un choix parmi les nombreux outils proposés et d’en comprendre leur utilité. Si les outils ont pour but d’améliorer la collaboration, les équipes doivent s’accorder sur la manière dont elles veulent désormais travailler ensemble.