Transformer.lecko.fr

ÉVALUER LE DYNAMISME DE SA COMMUNAUTÉ DE PRATIQUES

L’activité d’une communauté est volatile et son capital social créé un actif durable. Évaluer le dynamisme d’une communauté permet de lui fournir un accompagnement adapté selon son besoin. Concernant l’évaluation des communautés elles-mêmes, les éditeurs proposent des indicateurs. Cependant les indicateurs fournis reposent souvent sur le nombre de membres ou de contributions. Cette mesure conduit à surestimer l’activité. 

 

Mesurer le dynamisme d’une communauté en évitant le biais

Il est possible de contourner le biais inclus dans les analytics proposés par les éditeurs. Pour cela vous pouvez faire appel à Lecko Analytics. Mais avant de mesurer une activité au sein d’une communauté, il faut reconnaître aux communautés des niveaux de maturité différents qui permettent de suivre la progression des comportements des utilisateurs. Les 3 niveaux de maturité définis sont les suivants :

 

  • Espace de diffusion : à ce niveau, le nombre de personnes diffusant le contenu est réduit. La masse se contente de consommer l’information.
    • Valeur créée : diffusion de l’information
  • Communauté : à ce niveau une minorité d’utilisateurs conversent entre eux et cela intéresse la masse.
    • Valeur créée : Circulation et capitalisation de l’informel ; Curation de contenus
  • Réseau : à ce niveau, la majorité des utilisateurs s’exprime dans une relation de pair à pair.
    • Valeur créée : Réseau d’entraide, Valorisation de l’information, Intelligence collective

 

Cycles caractéristiques suivis par les communautés

Outre le niveau de maturité, il est important de tenir compte de la phase dans laquelle se situe une communauté afin de diminuer les biais lors de l’analyse.

1/ La phase de Curiosité : l’activité est importante, la nouveauté attire. On observe pendant cette phase un taux d’inscriptions croissant.

2/ La phase de Désengagement :  ça prend du temps : il y a un fort désengagement les gens viennent de façon sporadiques, peu d’utilisateurs participent. Elle s’initie dès lors que le taux de désengagement grimpe, même si l’activité se maintient (voire augmente) sous l’effet des nouveaux arrivés. Le nombre de ré-engagés indique lui que l’on rebondit.

3/ La phase de Consolidation : cette phase s’initie lorsque de le nombre de ré-engagés croit, cela indique que l’on rebondit. Au départ, le porteur d’initiative est seul il doit trouver un intérêt réel et consolider un noyau idéalement constitué de 3 leaders qu’il recrute afin de le seconder efficacement.

Arnaud Rayrole