Transformer.lecko.fr

LES NOUVEAUX ENVIRONNEMENTS DE TRAVAIL NUMÉRIQUES

PRÉSENTATION DE L’ÉTUDE :

Après des cycles d’enrichissements fonctionnels et applicatifs de plusieurs années, les éditeurs doivent relever le challenge de répondre le plus efficacement et simplement aux usages essentiels des collaborateurs : se réunir avec ses collègues en quelques clics depuis n’importe quel terminal, co-construire en temps réel et en ligne sans les contraintes de fichiers, se faire assister par des bots, s’appuyer sur des méthodes agiles, déployer de nouvelles expériences de réunions…

Le marché des environnements de travail est aujourd’hui dominé par Office 365 et G Suite dont les offres intègrent les outils de communication (messagerie, chat), les outils bureautiques et les solutions collaboratives. Ces solutions restent très généralistes et laissent une place à des acteurs spécialistes dans leur domaine comme Workplace by Facebook, Trello, Slack, Evernote.

Office 365 est la solution qui offre la meilleure continuité avec l’environnement de travail conventionnel et la couverture fonctionnelle la plus importante. L’éditeur intègre progressivement les multiples outils au sein de Teams, Yammer et Sharepoint, les 3 piliers de l’offre aujourd’hui. Son point faible reste la complexité liée à la richesse de l’offre et l’impossibilité de fédérer ou articuler des instances entre filiales d’un groupe.

Google propose une offre disruptive avec la bureautique conventionnelle et une nouvelle approche de la collaboration d’équipe. L’offre est perçue comme « dégradée » par ceux qui restent sur les usages conventionnels et comme « efficace » par ceux qui adoptent les nouveaux usages collaboratifs.

Dans la pratique, le prix n’est pas un facteur discriminant et il faut compter aujourd’hui sur un budget de 20€/utilisateurs/mois avec les deux éditeurs.

Du côté des spécialistes, Workplace by Facebook est la solution pour disrupter l’Intranet traditionnel et mettre en réseau les Deskless workers (collaborateurs nomades). Facebook promet une adoption fulgurante mais évite d’affronter les situations de changements des pratiques de travail et s’appuie même sur les usages de communication sociaux démocratisés. Workplace crée un nouveau média interne efficace. Si Workplace est meilleur que Yammer ou Google+, Facebook réussira-t-il à convaincre ses deux concurrents de créer des passerelles effectives avec leurs outils de productivité ? Slack, Evernote ou Trello s’adressent aux équipes plus exigeantes. Les Directions des Systèmes d’Information commencent à accepter ces services dont elles n’ont pas la maîtrise. L’articulation entre ces solutions, G Suite, Office 365 et Workplace est souvent de qualité.

L’environnement de travail physique se réinvente. Des acteurs de niche comme Yellow, Klaxoon, visent à dépoussiérer les réunions et à réinventer l’expérience de coproduction via tableaux tactiles. Microsoft (avec Surface Hub) éduque le marché sans révolutionner, Google (Jamboard) n’est pas encore présent en France. Les spécialistes (comme Samsung) tirent leur épingle du jeu.

Les entreprises doivent-elles encore accompagner l’adoption de ces solutions ? Oui, à en juger le niveau d’évolution des pratiques constatés dans les entreprises françaises de plus de 5000 personnes : 83% des collaborateurs expriment des besoins de collaboration, mais l’email reste l’outil de collaboration principal pour 66% d’entre eux. Travailler en ligne et en mode collaboratif ne vient pas naturellement. L’expérience nous a montré qu’un effort d’adaptation est consenti par chacun lorsqu’un collègue l’embarque dans une nouvelle façon de travailler et lui apporte un soutien adopté. L’entreprise a besoin de recruter ces porteurs d’initiatives et de les aider à réussir plus que de former massivement aux outils comme nous le voyons trop souvent. L’enjeu est aujourd’hui d’adopter de nouvelles stratégies d’accompagnement, plus locales, persistantes et économiques.

SOMMAIRE DE L’ÉTUDE :

  • QU’ENTEND-ON PAR “NOUVEAUX ENVIRONNEMENTS DE TRAVAIL NUMÉRIQUES” ?
  • MAGASINS, HÔTELS, USINES, CHANTIERS… LUMIÈRE SUR LES “DESKLESS WORKERS”, L’UNE DES CIBLES PRIVILÉGIÉES DE CES NOUVEAUX ENVIRONNEMENTS DE TRAVAIL NUMÉRIQUES
  • MICROSOFT OFFICE 365, GOOGLE G SUITE : COMPRENDRE CES DEUX OFFRES POUR CHOISIR LA PLUS ADAPTÉE AU PROJET DE TRANSFORMATION DE L’ENTREPRISE
  • RENFORCER SA SUITE OFFICE 365 OU G SUITE AVEC UNE SURCOUCHE : ENTRE PROMESSES ET RÉALITÉS
  • LE “OUT OF OFFICE” DANS UN MONDE BUREAUTIQUE DOMINÉ PAR MICROSOFT : EST-CE RÉALISTE ? QUELS SONT LES CHALLENGES ?
  • LES USAGES DE CO-ÉDITION SE LIBÈRENT DES CONTRAINTES DES FICHIERS BUREAUTIQUES AVEC LE CLOUD
  • L’ENVIRONNEMENT DE TRAVAIL PHYSIQUE SE RÉINVENTE
  • LES BOTS PEUVENT-ILS VRAIMENT NOUS AIDER ?
  • EMPORTER SON ENVIRONNEMENT DE TRAVAIL NUMÉRIQUE AVEC SOI
  • DROIT À LA DÉCONNEXION DANS LE MONDE DE LA CONTINUITÉ ?
  • LES ENVIRONNEMENTS DE TRAVAIL NUMÉRIQUES SONT COMPOSITES
  • ETAT DES LIEUX DES DÉMARCHES D’ACCOMPAGNEMENT